C O S T O S O Forum

Unfortunately no one can be told what FluxBB is - you have to see it for yourself.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2007-02-07 23:52:44

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Edmond de Rostand

"Ah! Non! C’est un peu court, jeune homme!
On pouvait dire… oh! Dieu!… bien des choses en somme…
En variant le ton, - par exemple, tenez:
Agressif: “Moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur le champ que je me l’amputasse!”
Amical: “Mais il doit tremper dans votre tasse:
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap!”
Descriptif: “C’est un roc!… C’est un pic… C’est un cap!
Que dis-je, c’est un cap?… C’est une péninsule!”
Curieux: “De quoi sert cette oblongue capsule?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux?”
Gracieux: “Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes?”
Truculent: “Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée?”
Prévenant: “Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol!”
Tendre: “Faites-lui faire un petit parasol

De peur que sa couleur au soleil ne se fane!”
Pédant: “L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle hippocampelephantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os!”
Cavalier: “Quoi, l’ami, ce croc est à la mode?
Pour pendre son chapeau c’est vraiment très commode!”
Emphatique: “Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral!”
Dramatique: “C’est la Mer Rouge quand il saigne!”
Admiratif: “Pour un parfumeur, quelle enseigne!”
Lyrique: “Est-ce une conque, êtes-vous un triton?”
Naïf: “Ce monument, quand le visite-t-on?”
Respectueux: “Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue!”
Campagnard: “Hé, ardé! C’est-y un nez? Nanain!
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain!”
Militaire: “Pointez contre cavalerie!”
Pratique: “Voulez-vous le mettre en loterie?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot!”
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot:
“Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie! Il en rougit, le traître!”
- Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit:
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot: sot!
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
Me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
De Guiche, voulant emmener le vicomte pétrifié."

Edmond de Rostand, Cyrano de Bergerac, Acte I, Scène IV

Hors ligne

#2 2007-02-10 08:45:06

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Edmond de Rostand

Mon Robot apprend une recitation (3Mo)

http://eol.free.fr/images/cirano.swf

Hors ligne

#3 2007-02-10 09:27:27

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Edmond de Rostand

comme dirait mon psychanalyste, il y a quand-meme une attaque du savoir

Hors ligne

#4 2007-02-11 20:07:05

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Edmond de Rostand

c est expres le mp3 ? ou sans le vouloir ? pardon... si pas compreis

voici le mp3 d'origine
http://eol.free.fr/musicjc/cyrano.mp3

mdr smile

Hors ligne

#5 2007-02-12 12:42:01

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Edmond de Rostand

J'ai ce lien
http://www.mag4.net/Rimbaud/poesies/Soutane.html.
un des premiers écrits de Rimbaud.
Critique du Gallimard : "un coeur sous une soutane" s'est fait connaitre grace aux surréalistes, à Aragon et Breton qui l'ont publié.
Souvenirs personnels et plaisanterie.
Mais aussi "toute une tactique de sape et de dénigrement des institutions".
D'après Steve Murphy "polémique contre l'église, portrait caricatural de l'enseignement dans le second empire, répudiation de la poésie lyrique des romantiques et Parnassiens"

Hors ligne

#6 2007-02-14 17:28:51

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Edmond de Rostand

Hors ligne

,
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

[ Générées en 0.029 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.63 Mio (pic d'utilisation : 1.72 Mio) ]