C O S T O S O Forum

Unfortunately no one can be told what FluxBB is - you have to see it for yourself.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 2007-09-07 15:11:51

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Le poème est précédé de cet avertissement
"J'ai résolu de vous donner une heure de littérature nouvelle.
Je commence de suite par un psaume d'actualité."
.

Chant de guerre parisien

Le Printemps est évident, car
Du coeur des Propriétés vertes,
Le vol de Thiers et de Picard
Tient ses splendeurs grandes ouvertes !

Ô Mai ! quels délirants culs-nus !
Sèvres, Meudon, Bagneux, Asnières,
Ecoutez donc les bienvenus
Semer les choses printanières !

Ils ont shako, sabre et tam-tam,
Non la vieille boîte à bougies,
Et des yoles qui n'ont jam, jam...
Fendent le lac aux eaux rougies !

Plus que jamais nous bambochons
Quand arrivent sur nos tanières
Crouler les jaunes cabochons
Dans des aubes particulières !

Thiers et Picard sont des Eros,
Des enleveurs d'héliotropes ;
Au pétrole ils font des Corots :
Voici hannetonner leurs tropes...

Ils sont familiers du Grand Truc !...
Et couché dans les glaïeuls, Favre
Fait son cillement aqueduc,
Et ses reniflements à poivre !

La grand ville a le pavé chaud
Malgré vos douches de pétrole,
Et décidément, il nous faut
Vous secouer dans votre rôle...

Et les Ruraux qui se prélassent
Dans de longs accroupissements,
Entendront des rameaux qui cassent
Parmi les rouges froissements !

Rimbaud

http://rimbaudexplique.free.fr/poemes/c … uerre.html

Hors ligne

#27 2007-09-07 16:31:25

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

1874; projet de Paul Abadie
basilique du sacré coeur
88-000063.jpg
plus de plan :
http://www.prenoms.com/collection-prive … Paul+.html
recherche google sur paul abadie :
http://images.google.fr/images?hl=fr&um … 21&ndsp=21

Hors ligne

#28 2007-09-07 19:51:56

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Le cinema n'existait pas encore et pourtant dans "illuminations" , Rimbaud use du procedé de FlashBack.

Hors ligne

#29 2007-09-08 06:11:09

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Voici le livre de poemes 'illuminations'
-----------------------------------
PARIS
PUBLICATIONS DE LA VOGUE
1886
     Le livre que nous offrons au public fut écrit de 1873 à 1875, parmi des voyages tant en Belgique qu'en Angleterre et dans toute l'Allemagne.
     Le mot Illuminations est anglais et veut dire gravures coloriées, - colored plates: c'est même le sous-titre que M. Rimbaud avait donné à son manuscrit.
     Comme on va voir, celui-ci se compose de courtes pièces, prose exquise ou vers délicieusement faux exprès. D'idée principale il n'y en a ou du moins nous n'y en trouvons pas. De la joie évidente d'être un grand poète, tels paysages féeriques, d'adorables vagues amours esquissées et la plus haute ambition (arrivée) de style: tel est le résumé que nous croyons pouvoir oser donner de l'ouvrage ci-après. Au lecteur d'admirer en détail.
     De très courtes notes biographiques feront peut-être bien.
     M. Arthur Rimbaud est né d'une famille de bonne bourgeoisie à Charleville (Ardenne) où il fit d'excellentes études quelque peu révoltées. A seize ans il avait écrit les plus beaux vers du monde, dont de nombreux extraits furent par nous donnés naguère dans un libelle intitulé les Poètes maudits. Il a maintenant dans les trente-deux ans, et voyage en Asie où il s'occupe de travaux d'art. Comme qui dirait le Faust du second Faust, ingénieur de génie après avoir été l'immense poète vivant élève de Méphistophélès et possesseur de cette blonde Marguerite!
     On l'a dit mort plusieurs fois. Nous ignorons ce détail, mais en serions bien triste. Qu'il le sache au cas où il n'en serait rien. Car nous fûmes son ami et le restons de loin.
     Deux autres manuscrits en prose et quelques vers inédits seront publiés en leur temps.
     Un nouveau portrait par Forain qui a connu également M. Rimbaud paraîtra quand il faudra.
     Dans un très beau tableau de Fantin-Latour, Coin de table, à Manchester actuellement, croyons-nous, il y a un portrait en buste de M. Rimbaud à seize ans.
     Les Illuminations sont un peu postérieures à cette époque.

     PAUL VERLAINE

http://un2sg4.unige.ch/athena/rimbaud/rimb_ill.html#0

Hors ligne

#30 2007-09-08 08:15:49

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Hors ligne

#31 2007-09-10 09:12:11

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Percy Bysshe Shelley : 1792 - 1822
poete anglais révolté. En 1817 il préfère s'exiler en Italie.

Hors ligne

#32 2007-09-10 13:37:16

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Jacinto, bien la publication Vogue sur internet
http://un2sg4.unige.ch/athena/rimbaud/rimb_ill.html#0
L'ordre des poemes est totalement différent de celui que j'ai ( ordre traditionnel établi par Henri de Bouillane de Lacoste dans son édition critique publiée au Mercure de France en 1949).
Verlaine a donné plus d'importance au coté anarchiste de l'affaire.

Hors ligne

#33 2007-09-10 19:24:43

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Malgre que cela risque de jeter un froid...(ironie rimbaldienne):
Attend que je les lise.

Hors ligne

#34 2007-09-12 13:02:58

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

quoi faire?
toute cette histoire
Rimbaud l informatique le code..
J ai connu plusieurs malades des signes. Afffection pour laquelle apparamment je suis vacinné depuis l 'enfance...
mais... malade du code...
Le code me rend malade:
Code de la routes, Code informatique.
Le code est un DOUDOU  empoisonné.
Le tabassage par le code est le pire des supplices et
je loue Rimbaud d'avoir retourné le code contre ceux
qui ont durant sa formation tenté de le massacrer.

Hors ligne

#35 2007-09-12 14:28:46

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Résultat : "Paris-Texas"
Un givré qui marche dans le désert.
revanche du visuel et de l'effort physique sur le code.
Ne va pas me dire que le code se limitait à la simple petite affaire sentimentale qui faisait la trame du film.

Hors ligne

#36 2007-09-12 15:27:47

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

La sentence

Marcher dans le désert,
Condamnation à mort
Fable tragi-cosmique
Du poète legionnaire

jacinto

Hors ligne

#37 2007-09-20 08:09:40

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

http://tmtm.free.fr/www.lesperipherique … r0418.html

et je remet les images ici :
__0418b.jpg
__0418d.jpg
__0418e.jpg

et ce ... Banc nomée "Misericorde" :

__0418a.jpg

Hors ligne

#38 2007-09-20 08:56:48

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Rimbaud Illuminations
Très important, le contexte historique.
A lire à mon avis dans la publication de Verlaine avec tout ce que celà suppose.

C'est comme un film
Mouvement
Villes
Villes
Métropolitain
Promontoire
Scènes
Parade
Ville
Départ

et le recueuil complet
http://un2sg4.unige.ch/athena/rimbaud/rimb_ill.html#0

Hors ligne

#39 2007-09-27 07:57:06

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

ici Gilles Deleuze parle de Rimbaud :
video :
http://www.dailymotion.com/video/x1i44x … -je_events

voici un extrait du cours
--------
[...] vous prenez par exemple Rimbaud, je veux dire, faut quand même pas écraser les délires - alors bien sûr tous les délirants c’est pas Rimbaud. Mais encore, je crois que le délire a une grande puissance. Le délire lui, il a une grande puissance, celui qui délire, il peut être réduit à l’impuissance, oui et son délire le réduit lui-même à l’impuissance. Mais la puissance du délire, c’est quoi ça ?

Rimbaud se met à délirer, pas sous la forme de ses rapports avec sa mère. Parce que quand même, faut pas exagérer, c’est honteux ... , c’est humiliant, je sais pas, il y a quelque chose de tellement rabaissant à ramener ça perpétuellement à, comme si les gens qui délirent, en étaient à ressasser des histoires. Je peux même pas dire des histoire de petite enfance, parce que l’enfant, il n’a jamais vécu comme ça. Vous comprenez, un enfant, il vit ses parents dans un champ historico mondial. Il les vit pas dans un champ familial, il les vit immédiatement.

  Imaginez, vous êtes un petit enfant africain pendant la Colonisation. Vous voyez votre père, votre mère. Il est en rapport avec quoi votre père, votre mère, dans cette situation ? Il est en rapport avec les autorités coloniales, il est en rapport avec ceci, cela. Prenez un enfant d’immigré aujourd’hui en France. Il vit ses parents en rapport avec quoi ? Il vit pas simplement ses parents comme parents, jamais personne n’a vécu ses parents comme parents. Prenez quelqu’un dont la mère fait des ménages, et quelqu’un dont la mère est une riche bourgeoise. C’est bien évident que ce que le petit enfant vise, et très vite, très tôt, vise à travers les thèmes parentaux, ce sont des vecteurs du champ historique social.

Par exemple si un petit enfant très tôt est emmené par sa mère, chez l’étranger, c’est-à-dire chez la patronne de la mère, comme ça arrive souvent chez les femmes de ménage. C’est évident que l’enfant a une certaine vision de "lignes" d’un champ historique, d’un champ social. Si bien qu’encore une fois je saute de tous mes ... c’est la même idée. Lorsque Rimbaud lance ses espèces de délires poèmes, qu’est-ce qu’il nous dit ? il nous dit : « Je suis un nègre, je suis un nègre, je suis un viking, je suis Jeanne d’Arc, je suis de race inférieure de toute éternité ? c’est ça délirer. ? Je suis un bâtard, je suis etc., et je suis un bâtard, ça veut pas dire : j’ai des problèmes avec mon père et ma mère.

  Ca veut dire que le délire, c’est cet espèce d’investissement, c’est cet espèce d’investissement par le désir du champ historique et social. Si bien que nous, l’interprétation que l’on proposait, les règles pour entendre un délire, c’était essentiellement ça, essentiellement ça. C’est évident que les parents ne sont que des "poteaux indicateurs" de tous ces vecteurs qui traversent le champ social. Si bien que déjà redonner sa dignité au délire, ou redonner sa dignité au délirant, c’est, il me semble concevoir que le délirant n’est pas pris dans des problèmes d’enfant, car c’est vrai déjà de l’enfant que l’enfant s’il délire, délire de cette manière.

  Vous comprenez, on avait fait l’épreuve dans la même perspective de recherche, on avait fait l’épreuve à propos de la psychanalyse qui paraît la moins compromise dans ces histoires de rabattement sur le champ familial, à savoir Mélanie Klein. Or Mélanie Klein analyse un petit garçon qui s’appelle Richard. Et pour moi c’est vraiment une des psychanalyses les plus honteuses qu’on puisse imaginer. Car c’est pendant la guerre, Richard est un jeune juif, il n’a qu’une passion, les cartes géographiques de guerre. Il les fabrique, il les colorie. Ses problèmes, c’est Hitler, Churchill, qu’est-ce que c’est que tout ça, qu’est que ça veut dire la guerre ? ... Oui, il fait progresser les bateaux, les armées. Et là c’est dit par Mélanie Klein, c’est par mauvais esprit, elle ne cesse pas de dire : Je l’arrêtais, je lui montrais que Hitler, c’est le "mauvais papa", que Churchill c’est la bonne mère ?, etc., etc., etc. C’est d’un pénible ! et le petit craque.
[...]

---------------------------------------
Ici le cours complet par ecrit :
http://www.univ-paris8.fr/deleuze/artic … article=68
Ici le cours enregistré :
http://www.univ-paris8.fr/deleuze/IMG/m … 80_1-2.mp3
--------------------------------------

Hors ligne

#40 2007-10-17 12:47:49

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Je relie deux évènements, non par la façon dont l'histoire les a traités, mais dans la brutalité de l'acte lui-même.
Même visuel traumatisant, même terreur.
1/ Répression d'une révolution en 1871, executions.
Des cadavres de communards sont photographiés dans des mises en scène macabres. Les photographies sont diffusées et mises en circulation.
Pour la première fois, la photo est utilisée sciemment pour terroriser.
2/11 septembre 2001. Attentat.
Par l'orifice de multiples caméras, on assiste impuissants à l'effondrement des deux tours.
Cette fois-ci, c'est le système lui-même qui filme et terrorise en diffusant l'horreur de quelques terroristes.

Je pense qu'il y a de quoi être traumatisé.
C'est dans ce sens que j'ai lu Rimbaud dans
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Parade

     Des drôles très solides. Plusieurs ont exploité vos mondes. Sans besoin, et peu pressés de mettre en oeuvre leurs brillantes facultés et leur expérience de vos consciences. Quels hommes mûrs! Des yeux hébétés à la façon de la nuit d'été, rouges et noirs, tricolorés, d'acier piqué d'étoiles d'or; des faciès déformés, plombés, blêmis, incendiés; des enrouements folâtres! La démarche cruelle des oripeaux! - Il y a quelques jeunes, - comment regardaient-ils Chérubin? - pourvus de voix effrayantes et de quelques ressources dangereuses. On les envoie prendre du dos en ville, affublés d'un luxe dégoûtant.
     O le plus violent Paradis de la grimace enragée! Pas de comparaison avec vos Fakirs et les autres bouffonneries scéniques. Dans des costumes improvisés, avec le goût du mauvais rêve, ils jouent des complaintes, des tragédies de malandrins de demi-dieux spirituels comme l'histoire ou les religions ne l'ont jamais été. Chinois, Hottentots, bohémiens, niais, hyènes, Molochs, vieilles démences, démons sinistres, ils mêlent leurs tours populaires, maternels, avec les poses et les tendresses bestiales. Ils interpréteraient des pièces nouvelles et des chansons "bonnes filles". Maîtres jongleurs, ils transforment le lieu et les personnes et usent de la comédie magnétique. Les yeux flambent, le sang chante, les os s'élargissent, les larmes et des filets rouges ruissellent. Leur raillerie ou leur terreur dure une minute, ou des mois entiers.
     J'ai seul la clef de cette parade sauvage.

Arthur Rimbaud
-----------------------------------------------------------------------------------------------------


http://un2sg4.unige.ch/athena/rimbaud/rimb_ill.html#19

Hors ligne

#41 2007-10-17 15:32:01

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Hors ligne

#42 2007-10-25 19:55:01

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Rimbaud a la scene et a l'ecran
http://www.mag4.net/Rimbaud/Films.html

Hors ligne

#43 2008-03-12 16:40:46

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

aujourd'hui, à la blbliothèque de quartier
lectures de poemes de Guillevic.
Devenant aveugle à la fin de sa vie, il compare la progression
de son handicap à l'installation d'un silence.
Référence est faite à "Lettre à un voyant" de Rimbaud.

Je me rappelle l'interview récent de Bernard Pages (France culture)
Je pense que c'était lui,
en tout cas il était du groupe Support Surface.
Il nous dit que notre civilisation actuelle, beaucoup trop visuelle
privilégie tellement le visuel réduit à l'écran qu'elle devient handicapante.
Vive le travail de la main!

Dans la poésie il ne s'agirait ni de Toucher, ni de Visuel, ni de sonore pur.
Mais de synesthésies et  projection de sensations corporelles dans un espace mental.
On retrouve la 3D.

Le Wikipédia sur la Synesthésie me semble assez délirant,
surtout le paragraphe sur la transmission génétique de la synesthésie, par le chromosome X.

Il existe également une revue numérique "Synesthésie"
http://www.synesthesie.com/

Hors ligne

#44 2008-03-12 17:32:59

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

le plus degueulasse c est pas qu'un vieux (con) vole l'essence creatrice d'un plus jeune et
dans son delire vaniteux pense en tirer de la gloire. no no.
Le plus degeulasse c'est qu'il le poursuive des annees dans ce but.
Le scelerat
----
Fausse Bonne Idee ? FBI
http://www.costoso.net/forum/viewtopic.php?pid=429#p429
----

Hors ligne

#45 2008-03-12 20:04:03

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Une erreur de ma part.
ce n'est pas "lettre à un voyant"
mais "Lettres dites du Voyant" de Rimbaud.
( lettres réflexives adressées à des professeurs )

Plus tard, Rimbaud ne s'est pas tellement laissé pomper
et pourchasser par Verlaine.
Mais ça a tourné à la catastrophe.

Hors ligne

#46 2008-03-12 21:25:40

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

En relisant le wikipédia je dirais que je ne crois pas
à la transmission génétique du don à la synesthésie.
La génétique n'a pas tant d'importance que celà.

Pourtant les définitions m'intéressent.
---------
Le neurologue Richard Cytowic identifie les critères suivants afin de diagnostiquer la synesthésie :

la synesthésie est involontaire et automatique ;
les images synesthétiques apparaîssent spatialement, ce qui signifie qu'elles ont souvent une position définie dans l'espace ;
les perceptions synesthétiques sont consistantes et génériques ;
la synesthésie est mémorable ;
les perceptions synesthétiques ont une charge émotionnelle.
--------
Kevin Dann ajoute deux autres critères :

la synesthésie n'est pas linguistique, et en quelque sorte ineffable ;
la synesthésie concerne des personnes ayant un cerveau ne présentant aucun signe de maladie.
--------
La synesthésie désigne aussi un procédé poétique ou artistique qui permet de mettre en relief une image en faisant appel à d'autres modalités sensorielles. On cite souvent comme exemple ce passage bien connu du poème Correspondances de Charles Baudelaire :

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme des hautbois, verts comme des prairies,
- Et d'autres corrompus, riches et triomphants, [...]
--------
Dans son poème Voyelles, Arthur Rimbaud attribue une couleur aux voyelles, avec le vers célèbre « A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, ». Il est cependant admis que Rimbaud n'était pas synesthète.

Celà ne serait qu'une synesthésie rhétorique.

Rimbaud n'était peut-être pas synesthète mais l'abus de certaines drogues peut facilement pallier à ce manque.
(je déconne, comme dirait Alain)
--------

Bref la synesthésie c'est ce qui nous fait planer.

Reste à mieux comprendre
-la différence entre métaphore et comparaison (Guillevic refusait la métaphore pour adopter la comparaison qu'il trouvait plus directe)
-les parnassiens et la synesthésie
-les symbolistes et la synesthésie

Hors ligne

#47 2008-03-13 08:37:31

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

la synesthésie est mémorable
LA SYNESTHESIE EST MEMORABLE
-------
esprit, dieux, dieu, oceanique, synesthesie, spychedelique, chamanique
pointue , precis, detailler, aigu, perception
floue, net
--------
comprendre le monde dans la globalité.
voir et comprendre le signe, le detail qui te sauveras de l abime de la mort.
-------
forme de menace a ceux qui s'aventurerai trop avant dans des perceptions trop "chamanique" avec ou sans
drogue.
------
Un Enorme mensonge un quiproco digne  du meilleur DADA.
---------
Les produit qui ont une incidence sur le "GENI_genetique", GENI trai genetique humain :
- "DROGUE" pour le chamane
- "DOPANT" pour le sportif
------------------------

GENIGENETIQUE ca veux rien dire

Hors ligne

#48 2008-03-13 14:36:02

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

A 45 ans, on est encore loin de l'abime de la mort.
Tu écris comme un vieux.
Guillevic par exemple, il n'a pas cessé d'écrire mais il décrit
très bien la prétention qu'il y a à vouloir écrire.
Tellement corrigé, en bon fonctionnaire communiste français,
qu'il s'autoflagelle.

Hors ligne

#49 2008-03-13 21:21:41

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Jacinto ne te vexe pas
Tu écris comme un dieu.
Rimbaud aussi c'était son problème
Il était vieux trop tot, et il écrivait comme un dieu.
Picasso n'a pu dessiner comme un enfant que très tard dans sa vie.

Hors ligne

#50 2008-06-10 17:16:04

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Mince alors, j aurai préferer que tu ecrives :
" tu dessines comme un enfant "

Hors ligne

,
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

[ Générées en 0.034 secondes, 11 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.72 Mio (pic d'utilisation : 1.8 Mio) ]