C O S T O S O Forum

Unfortunately no one can be told what FluxBB is - you have to see it for yourself.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2007-02-02 15:39:14

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Rimbaud

LES ASSIS

Noirs de loupes, grêlés, les yeux cerclés de bagues
Vertes, leurs doigts boulus crispés à leurs fémurs,
Le sinciput plaqué de hargnosités vagues
Comme les floraisons lépreuses des vieux murs;

Ils ont greffé dans des amours épileptiques
Leur fantasque ossature aux grands squelettes noirs
De leurs chaises ; leurs pieds aux barreaux rachitiques
S'entrelacent pour les matins et pour les soirs!

Ces vieillards ont toujours fait tresse avec leurs sièges,
Sentant les soleils vifs percaliser leur peau,
Ou, les yeux à la vitre où se fanent les neiges,
Tremblant du tremblement douloureux du crapaud.

Et les Sièges leur ont des bontés ; culottée
De brun, la paille cède aux angles de leurs reins;
L'âme des vieux soleils s'allume, emmaillotée
Dans ces tresses d'épis où fermentaient les grains.

Et les Assis, genoux aux dents, verts pianistes,
Les dix doigts sous leur siège aux rumeurs de tambour,
S'écoutent clapoter des barcarolles tristes,
Et leurs caboches vont dans des roulis d'amour.

- Oh! ne les faites pas lever ! C'est le naufrage...
Ils surgissent, grondant comme des chats giflés,
Ouvrant lentement leurs omoplates, ô rage !
Tout leur pantalon bouffe à leurs reins boursouflés.

Et vous les écoutez cognant leurs têtes chauves
Aux murs sombres, plaquant et plaquant leurs pieds tors,
Et leurs boutons d'habit sont des prunelles fauves
Qui vous accrochent l'œil du fond des corridors!

Puis ils ont une main invisible qui tue:
Au retour, leur regard filtre ce venin noir
Qui charge l'œil souffrant de la chienne battue,
Et vous suez, pris dans un atroce entonnoir.

Rassis, les poings crispés dans des manchettes sales,
Ils songent à ceux-là qui les ont fait lever
Et, de l'aurore au soir, des grappes d'amygdales
Sous leurs mentons chétifs s'agitent à crever.

Quand l'austère sommeil a baissé leurs visières,
Ils rêvent sur leurs bras de sièges fécondés,
De vrais petits amours de chaises en lisière
Par lesquelles de fiers bureaux seront bordés;

Des fleurs d'encre crachant des pollens en virgule
Les bercent, le long des calices accroupis
Tels qu'au fil de glaïeuls le vol des libellules
- Et leur membre s'agace à des barbes d'épis.

Arthur Rimbaud

------
L E S--C H A I S E S<-- vrml

chaisesa.jpg

**************************--------------------------------------
note : clic droit --> ouvrir dans une nouvelle fenetre
note : clic right --> open new windows

**************************--------------------------------------

Hors ligne

#2 2007-02-04 10:15:46

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Le Dormeur du val
C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent; où le soleil de la montagne fière,
Luit; C'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pale dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme:
Nature, berce-le chaudement: il a froid.

Les parfums ne font plus frissonner sa narine;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au coté droit.

Arthur Rimbaud

Hors ligne

#3 2007-09-03 20:32:50

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

"Les Assis" poeme des années 1870-71.
J'ai l'édition gallimard des oeuvres complètes, 1999.
edition établie par Louis Forestier professeur à la Sorbonne.
"Les Assis", note explicative
"Texte de la copie de Verlaine. Ce dernier a accrédité l'anecdote selon laquelle ce poeme viserait le bibliothécaire de Charleville qui rechignait à se lever pour fournir à Rimbaud les ouvrages qu'il désirait lire. Ce poème frappe par sa virulence et par l'abondance de néologismes. Il développe une poétique implicite du  départ, par opposition aux assis, incapables de se lever et procréateurs de monstres".

Hors ligne

#4 2007-09-03 20:51:49

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

"Illuminations"
En premières pages, note: certains en auraient fait une lecture communarde mais cela serait donner un sens trop étroit au texte.
Pourtant, l'éclairage historique communard me semble concret du début à la fin du livre.

Hors ligne

#5 2007-09-03 21:00:24

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Quelques repères historiques.
- 18 mars-28 mai 1871 la commune de Paris achevée dans la semaine sanglante.
- utilisation de la photographie comme outil de propagande
http://increvablesanarchistes.org/album … hotogr.htm
- 1874 l'assemblée nationale déclare d'utilité publique la construction de la basilique du Sacré-Coeur
- ouverture d'un concours de projets d'architectes. Paul Abadie le remporte.
- "Illuminations" semble avoir été terminé et remis à Verlaine en 1875

Hors ligne

#6 2007-09-03 21:33:41

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Une compréhension de Rimbaud dans "Illuminations":
poete en exil qui souffre de Paris, de la crise qu'il y a traversé.
Crise suivie d'une réaction dont le poids va certainement longtemps peser sur la ville.

Hors ligne

#7 2007-09-04 20:34:59

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Je pensai mal en pensant que le sujet n'interessait pas..
donc ... il manque la fin du travail sur les chaises c est un second tableau semblable
au precedant (composant un dyptique) mais "sans chassis" la toile est accrocher tel quel sur le mur avec de gros clous, pour que la dynamique du contenue soit  plus centripete.
chaiseexplode.jpg

Hors ligne

#8 2007-09-04 21:05:44

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Bonjour Alain, j'ai été voir ta rubrique NavigationInfo
Si je reste sur l'onde Rimbaud, j'ai bien aimé les chaises de Kawamata
Un sentiment d'étouffement produit par la proximité -amas de chaises -architecture académique.
Quant à la table de négociation de Chen Zen, je ne la perçois pas.
Il n'y a pas de négociation. C'est plutot un abandon de terrain.

Hors ligne

#9 2007-09-04 21:17:38

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Hors ligne

#10 2007-09-06 07:48:56

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

une chaise. Beuys (je suis une fan).
http://www.crdp.ac-versailles.fr/CAREP/ … rs/Bb6.htm

Hors ligne

#11 2007-09-06 08:43:13

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

bonjour,
Si je me trompe pas Rimbaud a ecrit "les assis" tres jeune quand il vivait en province ,
et d apres ce que j ai entendu .. il aurait ecrit ce poeme alors qu'il etait a la bibliotheque...
Je l imagine a la bibliotheque demandant au vieux bibliothecaire ASSIS et meme soudé a sa chaise
tel ou tel volume, que celui ci, avec un mal mental fou allait chercher.
bref je vais pas ecrire un scketch, mais  j'ai ressenti particulierement cela chez certains  bibliotecaires qui en fin de compte degoutent les jeunes (peu rebel-instruit comme Rimbaud ) de rentrer dans les bibliotheques, et les ecartent de la richesse de ces lieux.

tout cela pour dire en douce que finalement le sujet c est les assis et pas les chaises
hahaha smile
----
en tachant de voir les chose sous un autre point de vu :
Dans la societe ya plein d'assis - c est meme une grande chance pour ceux qui ont vu a quel
point le travail manuel de leurs parents (je pense aux usines dans le 19em siecle et du temps ou les taches lourdes n'etaient pas faites pas les machines) etait dur.
donc Rimbaut me parle de cela... Les assis pour les assis , c est une promotion sociale....

Hors ligne

#12 2007-09-06 09:17:01

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

une premiere idee un peu naive. Selon Beuys.
le spectateur est artiste quand il voit l'oeuvre, la comprend à sa façon.
alors la sculpture devient sociale.
Meme phénomène pour la poésie.
La poésie peut etre sociale si l'accès en est possible, si les gardiens de la culture le permettent.
On devrait embaucher que des Beuys comme bibliothécaires.

Hors ligne

#13 2007-09-06 11:08:31

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Souvenir de chaises :
Au debut,
Le ciné d 'Alain en vrml avait la particularité d'avoir des chaises sur lesquelles je passais mon temps a me cogner (virtuellement), je me souviens lui en avoir parler...
Et puis les chaises se sont trouvées avec la variable de collision egal a zero.
Ce qui rendait ces chaises "absentes"...
Comme si on etait assis, pris dans un film projeté, malgré l'ecran blanc et la salle eclairée.

j ai bien aimé cette installation.
Installation seulement possible dans l'espace nouvellement decouvert entre le reel et l'imaginaire:
"la 3d mutiuser vrml".
Jacinto

http://perso.orange.fr/alaindumenieu/vr … ntact.html

Hors ligne

#14 2007-09-06 17:09:46

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

screenshot du cine :

cinealain1.jpg

cinealain2.jpg

Hors ligne

#15 2007-09-07 08:21:32

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

avant de continuer je rappelle le poeme :
LES ASSIS

Noirs de loupes, grêlés, les yeux cerclés de bagues
Vertes, leurs doigts boulus crispés à leurs fémurs,
Le sinciput plaqué de hargnosités vagues
Comme les floraisons lépreuses des vieux murs;

Ils ont greffé dans des amours épileptiques
Leur fantasque ossature aux grands squelettes noirs
De leurs chaises ; leurs pieds aux barreaux rachitiques
S'entrelacent pour les matins et pour les soirs!

Ces vieillards ont toujours fait tresse avec leurs sièges,
Sentant les soleils vifs percaliser leur peau,
Ou, les yeux à la vitre où se fanent les neiges,
Tremblant du tremblement douloureux du crapaud.

Et les Sièges leur ont des bontés ; culottée
De brun, la paille cède aux angles de leurs reins;
L'âme des vieux soleils s'allume, emmaillotée
Dans ces tresses d'épis où fermentaient les grains.

Et les Assis, genoux aux dents, verts pianistes,
Les dix doigts sous leur siège aux rumeurs de tambour,
S'écoutent clapoter des barcarolles tristes,
Et leurs caboches vont dans des roulis d'amour.

- Oh! ne les faites pas lever ! C'est le naufrage...
Ils surgissent, grondant comme des chats giflés,
Ouvrant lentement leurs omoplates, ô rage !
Tout leur pantalon bouffe à leurs reins boursouflés.

Et vous les écoutez cognant leurs têtes chauves
Aux murs sombres, plaquant et plaquant leurs pieds tors,
Et leurs boutons d'habit sont des prunelles fauves
Qui vous accrochent l'œil du fond des corridors!

Puis ils ont une main invisible qui tue:
Au retour, leur regard filtre ce venin noir
Qui charge l'œil souffrant de la chienne battue,
Et vous suez, pris dans un atroce entonnoir.

Rassis, les poings crispés dans des manchettes sales,
Ils songent à ceux-là qui les ont fait lever
Et, de l'aurore au soir, des grappes d'amygdales
Sous leurs mentons chétifs s'agitent à crever.

Quand l'austère sommeil a baissé leurs visières,
Ils rêvent sur leurs bras de sièges fécondés,
De vrais petits amours de chaises en lisière
Par lesquelles de fiers bureaux seront bordés;

Des fleurs d'encre crachant des pollens en virgule
Les bercent, le long des calices accroupis
Tels qu'au fil de glaïeuls le vol des libellules
- Et leur membre s'agace à des barbes d'épis.

Arthur Rimbaud

Hors ligne

#16 2007-09-07 08:26:37

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Donc depuis plusieurs années mes deambulations dans  la ville me font faire d'etranges rencontres: des chaises , des chaises abandonnées, je les ramasse, souvant elles semblent des animaux abandonnés  souvent blessés... inutilisables je les repare, puis elle sont là chez moi .
mais quel genre d assis posait son cul sur mes chaises ?

chaise1.jpg

Hors ligne

#17 2007-09-07 08:27:39

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

chaise3.jpg

Hors ligne

#18 2007-09-07 08:28:20

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

chaise4.jpg

Hors ligne

#19 2007-09-07 08:28:37

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

chaise5.jpg

Hors ligne

#20 2007-09-07 08:28:56

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

chaise6.jpg

Hors ligne

#21 2007-09-07 08:31:26

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

et celle si c est une chaise ...enfin une plus de moi
chaise2.jpg

Hors ligne

#22 2007-09-07 12:26:45

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

http://abardel.free.fr/petite_anthologie/mouvement.htm

Mouvement



Le mouvement de lacet sur la berge des chutes du fleuve,
Le gouffre à l'étambot,
La célérité de la rampe,
L'énorme passade du courant
Mènent par les lumières inouïes
Et la nouveauté chimique
Les voyageurs entourés des trombes du val
Et du strom.

Ce sont les conquérants du monde
Cherchant la fortune chimique personnelle ;
Le sport et le comfort voyagent avec eux ;
Ils emmènent l'éducation
Des races, des classes et des bêtes, sur ce Vaisseau.
Repos et vertige
À la lumière diluvienne,
Aux terribles soirs d'étude.

Car de la causerie parmi les appareils, — le sang, les fleurs, le feu, les bijoux —
Des comptes agités à ce bord fuyard,
— On voit, roulant comme une digue au-delà de la route hydraulique motrice,
Monstrueux, s'éclairant sans fin, — leur stock d'études ; —
Eux chassés dans l'extase harmonique,
Et l'héroïsme de la découverte.

Aux accidents atmosphériques les plus surprenants
Un couple de jeunesse s'isole sur l'arche,
— Est-ce ancienne sauvagerie qu'on pardonne ? —
Et chante et se poste.

Rimbaud

Hors ligne

#23 2007-09-07 12:56:56

anne
Administrator
Inscription : 2006-12-19
Messages : 210

Re : Rimbaud

Joseph Beuys par Henri Van Lier
http://www.exporevue.com/artistes/fr/beuys/beuys.html

"Je m'intérresse à la transformation, au changement, à la révolution" (Joseph Beuys)

Grace à lui, fini la ronde-bosse, car il a fait avec Oldenburg, les premiers « volumes négatifs » de la sculpture occidentale, après trois millénaires de la convexité encore exigée par Rodin.
La modélisation 3d se passe en ronde bosse. Le vrml c'est autre chose, plus proche de l'installation.
Poésie et vrml meme combat ?
Mais la forme reste là. Dans la poésie aussi, d'ailleurs...
On est pas uniquement dans le langage.

Hors ligne

#24 2007-09-07 13:00:44

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

Mais c est quoi l "exégètes"?
http://izarralune.blogspot.com/2007/05/ … xamen.html

Qui a dit qu'illumination signifait --> la basillique du sacres coeur ?

Hors ligne

#25 2007-09-07 14:24:56

jacinto
Administrator
Inscription : 2022-01-20
Messages : 11
Site Web

Re : Rimbaud

[...]Verlaine entretient Rimbaud, de dix ans son cadet. Leur liaison fait scandale. Ils fréquentent tous deux le cercle des poètes Zutiques, fondé par Charles Cros, et collaborent à l'Album collectif du groupe. Ils mènent une vie dissolue, hantent les cafés, se saoulent à l'absinthe, se droguent. Victime de violences conjugales, la femme de Verlaine s'enfuit avec son fils. En mars, Verlaine ayant rompu avec Rimbaud, reprend la vie conjugale. Mais en septembre, Rimbaud le convainc de partir à Londres où ils prennent contact avec les communards exilés qui les aident à s'installer. Rimbaud compose une partie des Illuminations.[...]
source :
http://perso.orange.fr/calounet/biograp … raphie.htm

-----
pour une fois en poesis,
on peu lire les poemes d'illumination les un a la suite des autres...
----

Hors ligne

,
[Bot] CCBot

Pied de page des forums

[ Générées en 0.030 secondes, 7 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire : 1.7 Mio (pic d'utilisation : 1.78 Mio) ]